Pourquoi la Fête des Lumières ?

Au début du mois de décembre, la ville de Lyon arbore un style particulièrement éblouissant.

Des lumières disposées dans la ville mettent en valeur les endroits et bâtiments phares, ainsi que les monuments de la ville.

Le 08 décembre, les Lyonnais déposent des lumignons au bord de leurs fenêtres : c’est en raison de la fête des Lumières.

Pourquoi la Fête des Lumières

Pourquoi les Lyonnais célèbrent-ils cette fête ? Ses origines remontent au XVIIe siècle et elle a une histoire bien particulière.

Une fête née d’une promesse : le vœu des échevins

Selon l’histoire, la peste faisait plusieurs victimes en France, mais n’avait pas encore atteint la ville de Lyon.

En vue d’éviter le mal, les conseillers municipaux et les échevins d’alors, se rendirent sur la colline (dans une église) de Fourvière pour un pèlerinage.

À l’époque, les Lyonnais avaient l’habitude de faire des activités religieuses du genre pour demander la protection de la Vierge Marie contre les épidémies.

C’est ainsi que le 08 septembre 1643, ils se sont rendus sur la colline de Fourvière pour demander à la Vierge Marie de protéger leur cité de la peste.

En contrepartie, les échevins ont promis à Marie de lui rendre hommage chaque année si elle épargnait leur ville de la peste.

Le miracle se produisit la même année et Lyon fut épargnée.

Alors, les Lyonnais honorèrent leur promesse en se rendant chaque 08 septembre dans l’église située au sommet de la colline de Fourvière.

Ils s’y rendaient pour vénérer la vierge Marie et lui rendre hommage à travers la cérémonie du « vœu des échevins ».

La fête des Lumières : une identité religieuse

Près de deux siècles après ces événements (en 1850), les autorités religieuses de Lyon entreprirent un projet : celui d’ériger une statue de Marie dans la ville.

Ils avaient prévu la mettre au sommet de la colline de Fourvière, en guise d’empreinte religieuse.

À cet effet, ils lancèrent un concours pour la réalisation de ladite statue.

C’est finalement le sculpteur Fabisch Joseph-Hugues qui réalisa l’œuvre.

Prévu pour être inauguré le 08 septembre 1852, l’évènement n’a pu se tenir à cette date.

En effet, une crue a fortement inondé la ville.

Compte tenu de ces circonstances, la date de l’inauguration fut reportée au 08 décembre de la même année.

Cette date n’est pas anodine, car l’Église catholique célèbre chaque 08 septembre, la fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie.

Une organisation de taille a été faite pour l’occasion : illumination de la statue par des feux de Bengale, fanfares, feux d’artifice, etc.

Sauf que le jour J, la nature était moins clément et l’on pensait déjà à un deuxième report.

Contre toute attente, le ciel se dégagea le soir et le temps devint propice à la fête.

Ainsi, tout Lyon entra en fête.

Les habitants de la ville allument spontanément des bougies qu’ils disposent aux abords de leurs fenêtres.

Les responsables religieux prennent aussi le pas en disposant beaucoup de bougies dans la chapelle de Fourvière.

Le soir venu, la ville présente un aspect lumineux et brille de mille lumières : une nouvelle tradition a vu le jour ce soir-là.

De la religion à l’adoption populaire

Depuis le soir du 08 décembre 1852, Lyon a toujours réédité la cérémonie, les années suivantes.

Cependant, en 1989, la fête typiquement religieuse arbore peu à peu, un ton populaire.

En effet, ce n’est plus seulement la chapelle de Fourvière, la statue de Marie et les fenêtres des habitants qui sont illuminés.

À présent, ce sont tous les endroits stratégiques (fleuves, paysages, rues, collines, bâtiments), et monuments de la ville qui sont mis en lumière.

La beauté de la ville au cours de la fête des Lumières a attiré des millions de personnes à travers le monde, qui prennent le rendez-vous tous les ans.

En clair, la fêtes des Lumière tire son origine de l’époque où la peste sévissait.

Les habitants ayant prié la Vierge Marie, la ville de Lyon fut épargée.

C’est en guise du respect de leur engagement que cette tradition a vu le jour.


Articles connexes :

Pourquoi Lyon est la ville lumière ?

Où se trouve la Fête de la Lumière à Lyon ?