La Fête de la Musique en France

L’été est une période où l’on s’adonne à diverses réjouissances.

C’est également dans cette période que s’organisent les événements qui regroupent le plus de monde.

A ce propos, la Fête de la Musique est l’un de ceux qui attirent beaucoup de foules.

La Fête de la Musique en France

Elle est très attendue par de nombreuses personnes en France, qu’il s’agisse des artistes ou des simples spectateurs.

D’où est partie l’idée de cette fête et pourquoi ?

La Fête de la musique en France : la petite histoire

Quand on parle de l’histoire de la Fête de la Musique, on se doit de penser à un homme : Jack Lang.

Ce n’est nul autre que l’ancien ministre français de la culture de 1981 à 1986 et de 1988 à 1993.

C’est lui qui a lancé en 1982, la première édition de la Fête de la Musique.

Cependant, l’idée de cette fête remonterait à quelques années plus tôt.

En effet, ce serait Joël Cohen, un musicien américain, qui aurait eu l’idée de regrouper des artistes pour jouer le 21 juin 1976.

L’événement a eu lieu comme prévu à Paris et à Toulouse, mais ensuite, il n’y a plus rien eu.

Ce n’est qu’en 1982 que Maurice Fleuret, Directeur de la Musique et de la Danse, a relancé le projet avec l’aide de Jack Lang.

Depuis ce temps, la Fête de la Musique n’a jamais cessé d’avoir lieu tous les ans en France.

Les débuts improbables de cette fête

L’organisation de la première édition de la Fête de la Musique s’est déroulée de façon précipitée.

Il faut dire que très peu de gens croyaient au bien-fondé de cette initiative.

Les divers acteurs de l’événement (musiciens, politiques, etc.) ont été prévenus tardivement.

Il y a eu quelques affiches placardées dans les rues.

C’est d’ailleurs dans ce contexte qu’a été créé le slogan de la Fête de la Musique qui est « Faites de la Musique ».

C’est l’œuvre de Jack Lang et de ses conseillers Maurice Fleuret et Christian Dupavillon.

Personne ne pouvait parier sur la réussite de l’événement.

Pourtant, la première édition de la Fête de la Musique a épaté tout le monde.

Elle a connu un tel succès que plusieurs initiatives ont eu lieu dans différentes villes de France.

Le 21 juin 1982, on pouvait voir des musiciens prester dans presque toutes les rues du pays.

Le rôle de la Fête de la Musique

Comme son nom l’indique, cette fête met à l’honneur tous les styles de musique.

Il ne s’agit donc pas uniquement d’un genre musical en particulier.

La fête de la musique a pour rôle de faire la promotion de tous les genres musicaux.

De la variété française à la pop en passant par le Rock, l’Electro ou encore le Blues, il y a de tout.

C’est ce qui fait la particularité de cette fête tant appréciée.

Vous pouvez assister à de nombreux concerts donnés un peu partout dans les villes de France.

La fête de la Musique regroupe aussi bien les artistes de renom que les amateurs.

Vous avez les stars de la musique française, les plus grands orchestres, les célébrités internationales, mais également les artistes en devenir.

Ces différents acteurs vous promettent une ambiance de folie toute la journée et la soirée du 21 juin.

La Fête de la Musique s’internationalise

Le succès retentissant de la Fête de la Musique ne limite pas à la France.

En effet, à partir de 1985, cette fête a commencé par s’exporter.

De nombreuses villes ont signé en 1997, la « charte des partenaires de la Fête européenne de la Musique ».

Au nombre de celles-ci, il y a : Paris, Budapest, Berlin, Barcelone, Liverpool, Istanbul, Naples, Rome, Prague, Luxembourg, etc.

La Fête de la Musique a même eu droit à son timbre-poste en 1998.

C’est dire l’ampleur que cet événement a prise depuis sa création.

Aujourd’hui, plus de 120 pays répartis sur les cinq continents célèbrent le 21 juin de chaque année, la Fête de la Musique.


Articles connexes :

La Fête de l’huma (humanité) : c’est quoi ?

Holi : fête des couleurs en Inde